Kaïs Saied décrète le 17 décembre de chaque année, comme fête nationale

18-12-2019

Le président de la république, Kaïs Saied, a annoncé le 17 décembre de chaque année comme fête nationale de la révolution.

Dans une allocution prononcée mardi, sur la place du martyr Mohamed Bouazizi, à l’occasion de la célébration du 9ème anniversaire de la révolution, Saied a exprimé son « engagement constant à assumer la responsabilité qui lui est dévolue, en matière de concrétisation des revendications des citoyens, et leur droit à la liberté, au travail et à la dignité, dans le cadre de la légalité constitutionnelle, quelles que soient les manœuvres qui se trament dans l’obscurité ».

Le chef de l’Etat a promis à la jeunesse de la région « de revenir bientôt en visite à Sidi Bouzid, pour annoncer des projets qui sont de nature à contribuer à donner de l’emploi aux jeunes et à limiter le chômage ».

Saied a évoqué « le blocage des institutions politiques et les tentatives de lui faire assumer la responsabilité », affirmant que « l’autorité devra être issue de la Tunisie, au service des Tunisiens libres », selon un communiqué de la présidence.

Les Tunisiens ont donné une leçon au monde en faisant une révolution sans précédent dans l’histoire, a-t-il fait valoir, signalant que la fonction présidentielle l’importe peu ; ce qui l’intéresse est de concrétiser les rêves des Tunisiens.

Il a ajouté que « le fauteuil de la présidence est une responsabilité qu’il n’hésitera pas à assumer en vue de la  concrétisation de la volonté du peuple à assurer sa dignité dans une patrie libre ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui