Kaïs Saïed rassure les Tunisiens et l’étranger, « nous voulons juste être souverains sur notre terre »

18-09-2019

Le vainqueur du premier tour de l’élection présidentielle, Kaïs Saïed, s’est engagé ce mardi 17 septembre « à construire cette nouvelle étape avec la même force et la même constance pour hisser le drapeau national au plus haut pour que nous passions le flambeau aux générations futures, afin qu’elles l’élèvent encore plus haut ».

Le finaliste du deuxième tour qui s’est exprimé ce soir à l’issue de la conférence de presse de l’ISIE ayant confirmé sa victoire au scrutin de dimanche en obtenant 18,4 % des votes, a tenu à rassurer l’opinion nationale et internationale sur le cheminement futur de la Tunisie et sa détermination à amorcer une nouvelle étape où tous les Tunisiens, quelles qu’en soient les divergences, seront impliqués.

« Que tout le monde se rassure, la Tunisie restera comme elle est ouverte sur le monde », a-t-il il souligné, s’engageant à œuvrer pour l’ensemble des Tunisiens, et toutes les composantes de la société, sans exclusion, ni discrimination.

Le candidat a promis de préserver la position de la femme. « La femme tunisienne est dans nos yeux, il n’y a pas de dignité pour la société sans dignité pour les citoyens et les citoyennes, » a-t-il affirmé avec l’air solennel qui lui est habituel.

Il s’est par ailleurs engagé à préserver de bonnes relations avec l’étranger. « Nous ne ne serons hostiles envers quiconque, ce que nous voulons, c’est d’être souverains sur notre terre, et que la volonté et la souveraineté du peuple soient respectées ».

Il a encore indiqué que sa campagne électorale n’était pas une campagne classique, mais c’était une occasion de poser un ensemble d’idées aux jeunes, et aux Tunisiens, suite à quoi des cercles de débat dirigés par les jeunes ont eu lieu à travers toutes les régions de la république. « Ce sont les jeunes qui ont conduit ces débats, ont présenté des idées, des conceptions et des projets. Ils savent ce qu’ils veulent, reste à leur donner les mécanismes légaux pour le concrétiser ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui