Kerkennah : De lourds dégâts essuyés par les pêcheurs suite aux vents violents

25-02-2019

Les vents violents qui ont soufflé le week-end sur l’île de Kerkennah, notamment sur la région d’el-Attaya, ont provoqué de lourds dégâts pour les pêcheurs. Plus d’une cinquantaine d’embarcations de pêche ont été endommagées, la plupart appartiennent à de petits pêcheurs, a indiqué Mounir Khecheram, président de l’union locale de l’agriculture et de la pêche de Kerkennah.

Dans une déclaration dimanche à Nesma, Khecheram a évoqué une « catastrophe », suite à la grande perte essuyée par les petits pêcheurs, appelant les autorités « à prendre leurs responsabilités et à indemniser les pêcheurs sinistrés, qui vivent des conditions difficiles. »

Il a ajouté que les dégâts allaient être rapidement évalués et qu’un inventaire allait être soumis aux autorités.

Le responsable syndical a appelé à mettre à niveau les ports, notamment « face aux changements climatiques et aux vents violents qui touchent désormais la Tunisie. »

Les ports ne sont pas à ce stade aménagés et équipés pour accueillir les embarcations, plusieurs correspondances ont été envoyées au ministère de l’Agriculture pour sécuriser ces ports afin qu’ils puissent accueillir les bateaux de pêche, a-t-il souligné.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun