La mise en œuvre du mémorandum d’entente entre la Tunisie et l’Union européenne au centre d’un entretien Ammar/ Johansson

12-09-2023

Le ministre des Affaires Etrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger, Nabil Ammar, a eu hier, lundi 11 septembre 2023, un entretien téléphonique avec la commissaire européenne aux Affaires Intérieures, Ylva Johansson, ayant porté sur les modalités de la mise en œuvre des différents points portant sur le renforcement de la coopération dans le domaine de la mobilité et la gestion de la migration, convenus dans le Mémorandum d’entente sur un partenariat stratégique et global entre la Tunisie et l’Union européenne, conclu entre les deux parties le 16 juillet 2023.

A cette occasion, les deux parties se sont félicités de la nouvelle dynamique imprégnant les relations de partenariat tuniso-européennes tout en soulignant leur volonté d’aller de l’avant afin de les renforcer et de les enrichir davantage dans tous les domaines, rapporte le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cet entretien a été également l’occasion d’aborder la question de la migration irrégulière et les défis posés par l’exacerbation de ce phénomène.

Dans ce contexte, le ministre, a dans ce contexte, rappelé la position tunisienne prônant l’adoption d’une approche globale en vue de s’attaquer aux causes profondes de ce phénomène d’autant plus que la relance économique et le développement durable dans notre pays resteront la garantie la plus efficace pour réduire ce phénomène.

Ammar a souligné les efforts déployés par les forces tunisiennes pour protéger nos frontières et faire face au phénomène de la traite des êtres humains et du trafic de migrants tout en soulignant que notre pays continuera à assumer ses responsabilités à cet égard en s’appuyant sur ses propres ressources et en coopération avec ses partenaires.

Les deux parties ont également abordé la question de la facilitation de la mobilité et de la migration légale vers les pays européens en accordant la flexibilité nécessaire aux procédures d’octroi de visa aux Tunisiens. Dans ce cadre, la responsable européenne a promis de sensibiliser les pays membres afin qu’ils accordent tout l’intérêt requis à cette question.

Elle a également réitéré la disposition du partenaire européen à continuer à soutenir et à renforcer les capacités de la partie tunisienne dans le domaine de la protection des frontières et de faire face au phénomène de la migration irrégulière, et ce notamment en renforçant la coopération dans le domaine de la lutte contre les réseaux de traite des êtres humains et de trafic de migrants.