La situation épidémiologique est critique, 15 hôtels destinés au confinement des Covid+ (ministre)

05-10-2020

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, a déclaré ce lundi 05 octobre que « le confinement général n’a plus d’intérêt scientifique, étant donné qu’on est face à une contagion communautaire ».

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de l’Intérieur sur l’évolution de la situation épidémiologique, le ministre a indiqué que le confinement sera désormais ciblé, à l’instar de ce qui a été le cas à el-Hamma (gouvernorat de Gabès).

Il a par ailleurs annoncé que « 15 hôtels sont actuellement destinés au confinement obligatoire, pour les malades porteurs du Coronavirus qui ne sont pas en mesure d’observer l’auto-isolement à domicile ».

Le ministre a reconnu que les cas de contaminations par le coronavirus sont en hausse, ainsi que le nombre de décès, qualifiant la situation épidémiologique de « critique, et requiert des mesures préservant la santé et l’économie du pays ».

Faouzi Mehdi est revenu sur les mesures dévoilées le week-end pour maîtriser la propagation du Coronavirus, comme « le port du masque, l’interdiction des rassemblements, et de la chicha (Narguila), l’interdiction des manifestations, rassemblements, musées…pendant une quinzaine de jours ».

La circulation en dehors des foyers de contamination qui connaissent une recrudescence du nombre des cas, sera interdite, a-t-il affirmé.

Il a, par ailleurs, annoncé l’augmentation du nombre des lits oxygène de 400 à 1200 dans le secteur public et de 150 à 700 dans le secteur privé, avant la fin du mois d’octobre.

Le nombre de lits de réanimation passera de 95 à 220 lits dans le public, et de 100 à 200 dans le privé, de manière à avoir 420 lits.

Avec l’augmentation des laboratoires 19 publics et 33 privés, le nombre des analyses a augmenté à 5000/ Jour, a-t-il dit.

Le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine, a affirmé que la loi sera appliquée « avec fermeté et sans exception, contre les contrevenants à l’application du protocole sanitaire ». Il a, par ailleurs, promis « une application stricte des mesures de prévention, dictées par la situation épidémiologique ».

« Nous allons appliquer la loi à tous avec fermeté, étant donné qu’il s’agisse d’une question de sûreté nationale », a-t-il asséné.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c