La Tunisie élimine le Ghana ! Déclarations

08-07-2019

La Tunisie s’est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2019 après avoir battu le Ghana aux tirs au but 5 à 4, lundi soir. Les Tunisiens ont sorti leur meilleur match depuis le début de la compétition et auraient pu s’imposer sans passer par les prolongations. Khenissi a donné l’avantage aux « Aigles de Carthage » à la 74ème et Bedoui a permis aux Ghanéens d’égaliser sur un but contre son camp durant le temps additionnel. Durant la séance des penalties, les joueurs de Giresse ont marqué toutes leurs tentatives et Ben Mustapha a repoussé celle d’Ekuban.

Maher Kanzari au micro de Bein Sports : « C’est une qualification très importante pour un groupe qui travaille dur depuis trois ou quatre ans. Nous avons été critiqués et c’était logique car nous n’avions pas bien joué. Mais ce soir, la réaction des joueurs a été bonne ».

Alain Giresse : « C’était une victoire difficile mais l’essentiel était de passer au prochain tour. Le changement du gardien de but n’était pas programmé. Mais j’ai décidé d’incorporer Farouk Ben Mustapha car il est excellent dans les tirs au but ».

Hamdi Kasraoui à Attessia : « Quand je jouais à l’EST, nous avions éliminé Al Ismaily ici et j’avais arrêté un penaty similaire à celui de Ben Mustapha. La réaction de Hassen ? C’est compréhensible. C’est une réaction de quelqu’un qui a bien joué et qui tenait à disputer les tirs au but. Le premier tour nous a rendu malades. L’essentiel a été assuré mais il ne faut pas s’enflammer. Le Madagascar possède une bonne équipe. Place à la récupération ».

Wadii Al Jari : « Nous sommes la seule équipe qui s’est qualifiée pour les quarts de finale trois fois de suite. Il faut continuer à travailler. Restons concentrés et préparons le prochain match ».

Naim Sliti : « Le plus important est d’aller le plus loin possible. J’ai toujours dit qu’il ne fallait pas être pessismiste. Maintenant, il ne faut pas s’enflammer. Notre objectif n’est pas les quarts de finale mais le carré d’as ».

Ghaylen Chaâlali : « Il y a eu beaucoup de grinta et de solidarité ce soir. Il faut confirmer lors du prochain match ».

Ferjani Sassi : « Le match était très difficile surtout après l’égalisation du Ghana. Nous avons tout donné et étions convaincus que notre équipe était capable de se qualifier. Nous avons tout donné mais nous sommes capables de mieux jouer. Le plus important a été assuré ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun