La Tunisie met en garde contre la légalisation de l’implantation dans les territoires occupés

20-11-2019

La Tunisie estime que « la légalisation de l’implantation dans les territoires arabes occupés, sous quelque prétexte que ce soit et en toute circonstance, est considérée comme étant nulle et non avenue ». « C’est une décision non constructive, et est une violation manifeste des traités internationaux, qui est de nature à annihiler les fondements légaux de tout règlement juste de la cause palestinienne ».

Suite à la décision américaine qui ne considère plus comme illégale, les colonies de l’Etat hébreu, la Tunisie met en garde ce mercredi, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, « contre les suites dangereuses d’une telle légalisation, sur la situation explosive dans la région, dans la mesure où elle la pousserait vers plus de tension, de violence et d’instabilité, et torpillera tout espoir en matière de concrétisation d’une paix juste, globale et réelle en Palestine ».

Pareille décision « encouragera les forces d’occupation à persister sans la moindre retenue, dans la politique de grignotage des territoires palestiniens occupés, et à imposer la politique du fait accompli par la force militaire ».

Tunis réitère « sa position constante et de principe en faveur du peuple palestinien, dans son militantisme à recouvrer tous ses droits légitimes, en prime l’instauration de son Etat indépendant ayant pour capitale al-Quds el-Sherif. »

Elle s’engage à n’épargner aucun effort pour « défendre la cause palestinienne dans les forums régionaux et internationaux, et soutenir tous les efforts visant à parvenir à un règlement juste rendant les droits aux leurs, et instaurant la sécurité, la stabilité et une paix durable dans la région. »

La Tunisie réitère son appel à la communauté internationale et aux Nations-Unies « à assumer leur responsabilité légale et éthique en vue de faire respecter la charte des Nations-Unie, le droit international humanitaire et les résolutions de la légalité internationale, et à rejeter toute position contraire aux principes légaux auparavant décrétés ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin