La Tunisie négocie avec le FMI le plus important programme de financement de son histoire (expert financier)

04-05-2021

L’ancien ministre des Finances et expert financier, Slim Besbes, a affirmé que la Tunisie négocie avec le Fonds monétaire international (FMI), le plus grand programme de coopération, en comparaison avec les programmes précédents, du fait des besoins de financement importants, et une conjoncture économique différente dans le pays.

Dans une déclaration accordée à alaraby al-Jadid, Besbes a ajouté que le plus important montant que la Tunisie est parvenue à retirer du FMI était dans la limite de 1.7 milliards de dollars, dans le cadre de l’accord signé en 2016.

Il a, par ailleurs, indiqué que la Tunisie a coopéré, à trois reprises, depuis l’indépendance avec le FMI, et ce en 1986, en 2013 et en 2016 ; la nouvelle coopération est ainsi la quatrième du genre.

La Tunisie n’a pas demandé, avant, un crédit d’une valeur de 4 milliards de dollars d’une quelconque institution financière, a-t-il affirmé, signalant qu’il n’a pas été possible de parachever les deux programmes de coopération en 2013 et en 2016, après la décision du FMI de les suspendre, du fait des circonstances politiques dans le pays.

L’importance de l’accord avec le FMI réside dans le fait de rendre possibles d’autres financements à la Tunisie, afin qu’elle obtienne de nouveaux crédits sous la couverture du fonds, qui représente « une garantie principale pour les autres bailleurs de fonds et partenaires financiers ».

Le chef du gouvernement, Hichem Méchichi, avait indiqué dans une déclaration à Reuters que la Tunisie compte demander 4 milliards du FMI, dans le cadre d’un nouveau programme de coopération, expliquant cela par les grands besoins de financement du budget.

Une délégation tunisienne comptant notamment le ministre de l’Economie, des Finances et de l’appui à l’Investissement, Ali Koôli et le gouverneur de la banque centrale, Marouene Abassi,  s’est rendue depuis lundi à Washington, pour mener des négociations autour de ce nouveau programme de financement avec l’administration américaine, le FMI et la banque mondiale.

Gnetnews