La Tunisie réclame une enquête indépendante sur les charniers en Libye

18-06-2020

La Tunisie exprime son « extrême inquiétude suite aux informations effrayantes, au sujet de la découverte de Charniers dans la ville de Tarhouna », réitérant que « l’option militaire ne pourrait que compliquer davantage la situation, semer les graines de discorde et approfondir la souffrance du peuple libyen ».

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rendu public hier, la Tunisie réclame « une enquête indépendante et transparence au sujet de ces charniers », réitérant son appel à « la nécessité de respecter la loi internationale humanitaire, et de préserver la vie des civils, notamment les enfants et les femmes ».

La Tunisie appelle « à respecter l’embargo sur les armes en Libye, et à conjuguer les efforts en vue d’un règlement politique de la crise, via un dialogue pacifique dans le cadre du processus onusien, et conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et aux résultats de la conférence de Berlin ».

Gnetnews