Lavrov fustige le plan US en Palestine et prône un dialogue entre les pays arabes et l’Iran

04-07-2019

Le ministre des Affaires étrangères russe, Serguei Lavorv, s’en est pris au plan de paix américain, baptisé Deal du siècle, pour le règlement de la cause palestinienne.

Le plan américain renferme un volet économique de près de 50 milliards de dollars, dont la moitié sera consacrée à l’investissement en Palestine, et la deuxième moitié au développement de l’infrastructure dans les pays où résident les réfugiés depuis longtemps, a-t-il souligné, relayé par le site la Russie aujourd’hui.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le SG de l’Organisation de la Conférence islamique à Moscou, il a ajouté que si l’objectif se cantonnait à maintenir ces réfugiés éternellement dans ces pays, en contrepartie d’investissements, cela s’oppose aux résolutions du Conseil de Sécurité qui requiert la création d’un Etat palestinien, en mesure d’accueillir les réfugiés des pays où ils résident actuellement.

Lavrov a appelé à la nécessité de la reprise du dialogue entre les pays arabes et l’Iran.

Il a exprimé son inquiétude face à l’escalade de la tension dans la région du Golfe, affirmant que le volet iranien impacte les opérations politiques dans la région.

Le haut responsable russe a plaidé pour « l’amorce d’un dialogue entre les Arabes et l’Iran en vue de renforcer la confiance et la transparence dans le domaine de l’activité militaire, et les négociations pour la formation de l’organisme de la sécurité collective dans la région, avec un large soutien de la communauté internationale, y compris la Ligue arabe et l’Organisation de la Conférence islamique ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun