Le juge d’instruction du PJEF refuse de se saisir de la demande de libération de Nabil Karoui

19-09-2019

Le juge d’instruction du pôle judiciaire économique et financier (PJEF) a refusé, hier mercredi, de se saisir de la demande de remise en liberté provisoire du candidat à l’élection présidentielle anticipée, Nabil Karoui, pour non compétence, selon le membre du comité de défense, Kamel Ben Massoud.

Dans une déclaration à la TAP, Ben Massoud a indiqué que le juge d’instruction avait affirmé que l’examen de la demande de relaxe provisoire de Karoui relève de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Tunis.

La défense a intenté un pourvoi en appel de cette décision, ce qui donnera lieu au transfert du dossier devant la chambre d’accusation afin qu’elle fixe une audience pour les tous prochains jours, a-t-il ajouté.

Le comité de défense avait présenté mardi une demande de libération de Nabil Karoui qui devra affronter Kaïs Saïd, au second tour de l’élection présidentielle, selon les résultats préliminaires du scrutin du dimanche 15 septembre, proclamés mardi dernier par l’instance électorale.

La chambre d’accusation de la cour d’appel avait rejeté le 05 septembre la demande de libération du propriétaire de Nesma, arrêté et incarcéré à la prison de Mornaguia depuis le 23 août dernier.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin