Le ministère de l’Intérieur intercepte 19 lettres piégées destinées à des personnalités publiques

01-03-2019

Le ministère de l’Intérieur annonce avoir intercepté dix-neuf (19) lettres piégées, contenant des substances toxiques, destinées à des personnalités publiques.

Dans un communiqué paru hier dans la soirée sur son site officiel, le ministère indique que suite à des informations qui lui étaient parvenues, selon lesquelles, un groupe terroriste projetait de viser certaines personnalités publiques à travers l’expédition de courriers piégés, comportant des produits toxiques, les services relevant de la direction générale de la sécurité nationale, sont parvenues dans le cadre d’une opération anticipative, et après coordination avec le parquet du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, de saisir 19 lettres piégées.

Ces courriers ont été transmis immédiatement aux services sécuritaires spécialisés pour effectuer les tests techniques nécessaires, et qui ont confirmé leur contenance de produits toxiques.

L’unité nationale d’investigation dans les crimes terroristes et du crime organisé attentatoire au territoire national, relevant des services spéciaux, s’est saisie de cette affaire pour en élucider les dessous, et les parties qui en sont à l’origine, et prendre toutes les dispositions sécuritaires et judicaires nécessaires, ajoute-t-il.

Le ministère de l’Intérieur appelle les politiques, journalistes, syndicalistes et autres personnalités officielles et publiques, à prévenir ses services sur tout fait suscitant la suspicion à ce sujet.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun