Le mufti dément avoir appelé à voter pour un candidat au détriment de l’autre

01-10-2019

Le mufti de la république dément ce mardi 01er octobre avoir appelé à voter pour un candidat déterminé, parmi les deux finalistes du 2ème tour de la présidentielle.

« Des propos mensongers ont été relayés sur les réseaux sociaux, appelant à voter au second tour de la présidentielle, prenant partie pour un candidat en insultant et invectivant l’autre », s’indigne le mufti en ce début d’après-midi dans un communiqué, estimant « ne pas avoir tenu ces propos qui sont contraires à sa morale, et sont attentatoires à la réputation de l’homme, qui bénéficie de la présomption d’innocence, jusqu’à ce que la justice dise son mot », souligne-t-il sur la page officielle de Diwan el-Iftaa.

Etant donné que « la mission du mufti est fondamentalement religieuse, et n’a rien à voir avec la politique », celui qui l’incarne doit être impartial afin qu’il soit digne de confiance, ajoute-t-il.

« Ces propos sont tendancieux, appellent à la discorde et ne peuvent émaner d’un sage », indique-t-il, signalant que « toute déclaration ne paraissant pas dans la page officielle de Diwan el-Iftaa ou d’une manière officielle et directe, est dénuée de vérité et devra être fustigée et démentie ».

Des propos imputés à Othman Battikh circulent sur Facebook, où il appellerait à ne pas voter Nabil Karoui.

Gnetnews