Le parti des travailleurs fustige « les tentatives d’abattre le Front populaire »

12-07-2019

Le parti des travailleurs dénonce « les tentatives d’abattre le Front populaire, de la part de l’orientation minoritaire qui en a démantelé le bloc parlementaire », en allusion au parti des patriotes démocrates unifié (al-Watad), et à la ligue de la gauche ouvrière.

Dans un communiqué paru ce vendredi 12 juillet à l’issue de la réunion de son comité central, tenue la veille, le parti réitère son « attachement au Front populaire pour la réalisation des objectifs de la révolution, comme cadre politique et organisationnel militant, aligné sur le peuple, et hostile à l’alliance politique rétrograde avec ses deux branches moderniste et obscurantiste ».

Le FP appelle ses militants « à se mobiliser pour les prochaines échéances électorales, avec ses autres composantes, à prendre toutes les mesures et à mettre à disposition tous les moyens du parti, et ses organisations humaine et matérielle à la disposition des listes d’el-Jabha et de ses candidats ».

Il les a pressés « de se préparer à cette échéance électorale en défense de la ligne révolutionnaire et de l’alternative sociale populaire contre les mafias, et des bandes locales et étrangères qui pillent la Tunisie, et veulent continuer à la dominer ».

La coalition considère que « la non-installation des instances constitutionnelles, à leur tête la Cour constitutionnelle, principal pilier de la construction démocratique, traduit les vraies intentions qui animent la coalition au pouvoir, en vue de mettre la main sur les rouages de l’Etat, et faire revenir le pays au despotisme, fondé sur l’arbitraire et l’instrumentalisation des institutions au service des intérêts des minorités influentes ».

Le parti fait assumer la totale responsabilité de « la dégradation de la situation politique, sociale et économique, sécuritaire, environnementale et morale », à la coalition au pouvoir.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun