Le rejet des appels de faire tomber les régimes arabes à l’ordre du jour du sommet arabe de Tunis

13-02-2019

Le président du parlement arabe, Mechaâl Ben Fahm al-Selmi, a annoncé mardi l’adoption du document de la solidarité arabe, au terme de l’assemblée générale du PA, qui sera soumis au sommet arabe de Tunis, prévu en Mars prochain.

Ce document comprend plusieurs thèmes liés au maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région, dont la défense de la cause palestinienne, le respect de la souveraineté des pays arabes, le refus des appels visant à faire tomber les régimes arabes, et la non atteinte aux dirigeants et symboles arabes, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse au siège de la Ligue arabe au Caire, rapporte l’agence de presse égyptienne, Mena.

Le document a appelé les médias à faire montre de sens de responsabilité, à ne pas susciter la discorde entre les sociétés arabes, ainsi que les discordes confessionnelles. Il renferme également des points portant sur la modernisation de la ligue arabe et ses institutions, l’activation de ses conseils spécialisés à l’instar du conseil de la paix et de la sécurité arabe, l’instauration d’une Cour de justice arabe, etc.

Le document vise à immuniser les sociétés arabes, à renforcer les relations interarabes, a-t-il dit, signalant que le parlement arabe a formé une commission chargée de préparer une stratégie arabe de coopération avec les pays du voisinage arabe, notamment l’Iran et la Turquie.

Le parlement va élaborer une stratégie arabe unifiée envers l’Iran, et une autre envers la Turquie, étant donné que ces forces s’immiscent dans les affaires intérieures des pays arabes, soutiennent des milices et des groupes armés, et certains accueillent des opposants aux pays arabes, qui appellent à la chute des régimes arabes, ce qui est contraire au principe de bon voisinage.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun