Plus de craintes sur les pensions de retraite, les caisses sociales retrouvent un second souffle !

17-12-2019

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a déclaré ce mardi que l’hémorragie financière des caisses sociales a pu être maîtrisée, et le spectre de la faillite s’est dissipé, après les réformes engagées en la matière.

Lors d’une conférence de presse, tenue au siège de la présidence du gouvernement à la Kasbah, il a affirmé que les prémisses d’amélioration financière de la CNRPS se sont essentiellement traduites par le versement des pensions sans interruption, ainsi que des augmentations au nom du principe de péréquation.

Les besoins de cette caisse se sont réduites actuellement à 100 millions de dinars, contre des prévisions antérieures atteignant les 2050 millions de dinars, a-t-il souligné.

Le relèvement de l’âge de la retraite de deux ans dans le secteur public, et l’augmentation des cotisations de 3 % au titre de la retraite, ont contribué à dégager des ressources financières supplémentaires au profit de la CNRPS. La contribution sociale solidaire a par ailleurs assuré des recettes de 450 millions de dinars pour le financement de la CNRPS, a-t-il souligné, selon un compte rendu de la TAP.

Si la situation financière de la CNRPS, seul bénéficiaire de la CSS se stabilise durablement, ses recettes seront réparties sur les autres caisses, a-t-il indiqué.

Le ministre des Affaires sociales a supposé que l’imposition de 3 % sur les bénéfices des banques inscrite dans la loi de finances de 2020, permettra de dégager des ressources dont la valeur atteindra les 650 millions de dinars.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui