Le Syndicat national des journalistes tunisiens appelle à la vigilance concernant les « fake news ».

29-06-2019

Dans un communiqué le SNJT invité les journalistes tunisiens à éviter de publier des informations non vérifiées, de ne pas se contenter d’une seule source et à vérifier la véracité de leur sources. La commission d’éthique professionnelle du SNJT rappelle une « conjoncture sécuritaire délicate ».

L’organisme a également demandé aux médias de ne pas relayer des rumeurs colportées sur les réseaux sociaux.

Cette annonce intervient après la publication, jeudi, de la chaîne « Al-Arabiya » concernant la mort du président Beji Caïd Essebsi. Une information qui a été tout de suite démentie par le premier conseiller auprès de la présidence de la République chargé de l’information et de la communication.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun