Le tribunal abandonne les poursuites contre Garrach, dans l’affaire intentée par Marzouki

16-05-2019

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a décidé l’abandon des poursuites contre la porte-parole officielle de la présidence, Saïda Garrach, dans l’affaire intentée à son encontre par l’ancien président de la république, Moncef Marzouki, et contre les radios Shems et Cap FM, rapporte Assabahnews.

Le tribunal a infligé une amende de 3 mille dinars aux deux radios.

Marzouki avait saisi la justice suite aux déclarations de Garrach, selon lesquelles, il aurait transmis une partie des archives de la présidence à des parties étrangères.

Garrach s’est entretemps rétractée et a présenté ses excuses à l’ex-président, mais ce dernier ne les a pas acceptées et a décidé de déposer plainte.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun