Les créateurs tunisiens égaient le média fashion show (vidéo)

15-07-2019

Cette année, le 80ème anniversaire de la radio tunisienne a mis à l’honneur les créateurs tunisiens, dont l’audace et la créativité étaient plutôt salvatrices, grâce à un media fashion show, organisé par l’amicale de la RT, au Laico, vendredi dernier 12 juillet.

Retour sur une soirée estivale de défilés entre élégance, traditions et raffinement.

C’est la créatrice Imen Khammessi, avec sa marque Amore, pour les robes de soirée et de mariage, qui a inauguré le média fashion show.

Son style a réuni féminité, douceur et glamour. Pour son défilé, Amore a présenté une sélection de robes de soirée et de cocktail, mélangeant un thème floral, et le traditionnel revisité.

On y trouve, la brillance des paillettes et des cristaux Swarofsky, la transparence de la tulle, les couleurs neutres, avec un brin de légèreté rappelant l’ambiance estivale.

Quant à sa gamme robe de mariage, elle s’est démarquée par un style angélique. Imen Khammessi a vêtu ses mannequins par des robes blanches épurées, et des accessoires en ailes d’ange, en plus des voiles de mariées, hyper courts, qui appuient la vision moderne de la créatrice.

                       

Par ailleurs, la marque عشق, a habillé les actrices Nedra Lamloum et Samia Rhaiem, et la musicienne Esmahen Chaari.

                 

La maison couture et créations, « AC Ahlem et Chaker », a aussi participé à l’évènement, avec des tenues inspirées de l’habit traditionnel et artisanal tunisien.

 Les designers ont dépoussiéré les trésors de nos grands-parents, pour mettre en lumière, des tenues classiques, tout en gardant les détails de la broderie au fil d’or et d’argent, et en leur soufflant un air de modernité.

On y trouve des tenues à deux pièces comme la « fouta » et la « blouza » sous une nouvelle allure, en plus des robes avec cape ou chapeaux des années folles. Le mélange des styles, était le fil conducteur adopté par tous les créateurs.

                 

                         

 

 Ramzi Ben Oudhifa, le créateur du label El Baldi, qui habill Naomi Campbell, à l’exposition « Azzedine Alaia », a su capter aussi l’attention des spectateurs, en choisissant la chroniqueuse Khaoula Slimani, pour rayonner dans sa création phare, soit « une djebba », tunisoise chargée par un « harj » de broderie raffinée.

Ben Oudhifa, est connu pour son concept, qui unifie les genres. Il a su transformer le « dengri » en un habit de tous les jours pour les hommes, et de faire de la Djebba masculine une tenue chic pour les jeunes femmes…

Les standards du monde de la mode ne forment pas aussi une contrainte pour le créateur, d’ailleurs c’est la femme de théâtre, et la chroniqueuse Hanen Chograni  qui a clôturé le défilé avec l’une de ses créations…

 

Emna Bhira

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun