Les Gardiens de la révolution lancent une mise en garde contre les Etats-Unis

10-04-2019

Les Gardiens de la révolution, composante de l’armée iranienne, ont annoncé ce mardi qu’ils allaient accélérer le renforcement de leurs capacités défensives, après la décision du président américain, Donald Trump, de les inscrire sur la liste des organisations terroristes.

Dans un communiqué relayé par le site d’el-Mayadeen, les pasdarans ont prévenu qu’ils riposteront aux ennemis, en cas de nécessité.

Le communiqué a qualifié la décision de Trump d’illégale et est une preuve de la profondeur de la rancœur américaine, à l’encontre de cette armée créée en 1979 pour protéger la révolution.

Le président iranien, Hassan Rouhani, a affirmé que son pays allait riposter à toute opération militaire contre les gardiens de la révolution.

Il a considéré que l’introduction des Pasdaran sur cette liste, avait rendu un service à Benyamin Netanyahu, dans les élections.

Les Etats-Unis représentent la source de l’oppression et du terrorisme dans la région, a-t-il ajouté.

Washington a annoncé hier, mardi 09 avril, son intention d’inscrire les gardiens de la révolution sur la liste noire des « organisations terroristes étrangères ». La réaction de Téhéran ne s’est pas faite attendre, et a accusé les Etats-Unis, d’être un «Etat parrain du terrorisme », en référence à sa présence militaire au Moyen-Orient et dans d’autres régions du monde.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun