Les producteurs d’olive rejettent le prix de vente d’huile d’olive et appellent à fixer le litre à 7,5 dinars

12-12-2019

La fédération nationale des producteurs d’olive relevant de l’union tunisienne de l’Agriculture et de la pêche (UTAP) rejette les prix proposés par l’office national de l’huile (5,6 dinars le litre), un tarif qui fait peu de cas, à ses yeux, des producteurs et de leurs sacrifices, et encourage les spéculateurs dans ce secteur.

La fédération accuse dans un communiqué l’ONH « d’avoir renoncé à son rôle de régulation et appelle l’autorité de tutelle et l’ensemble des intervenants dans ce secteur à assumer leur responsabilité pour protéger le dispositif de production, sauver la saison, et allouer les fonds nécessaires afin que l’office de l’huile puisse préparer le quota de l’Union européenne, sur la base du cahier des charges en régissant l’exportation, moyennant un prix couvrant les coûts de production, et dégageant une marge bénéficiaire raisonnable à l’agriculteur ».

Dans une déclaration à la TAP, le SG Général de la fédération, Mohamed Nasraoui, a appelé « à fixer un prix de 7,5 dinars le litre, du fait de la hausse du coût de la production ».

L’organisation syndicale déplore en préambule « l’achoppement du démarrage de la saison, avec un taux de cueillette qui ne dépasse pas jusque-là les 10 %, du fait de l’effondrement du prix de l’olive ».

Les producteurs d’olive menacent dans leur communiqué d’opter pour l’escalade pour défendre leurs droits légitimes.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin