Les Tunisiens choisissent ce dimanche leur 7ème président depuis l’indépendance

13-10-2019

Les Tunisiens ont de nouveau rendez-vous avec les urnes, ce dimanche 13 octobre, pour la troisième fois consécutive en moins d’un mois. Après le premier tour de la présidentielle de la mi-septembre, les élections législatives du dimanche 06 Octobre, plus de sept millions d’électeurs sont censés choisir, en ce deuxième tour de l’élection présidentielle, leur 7ème président de la république, depuis l’indépendance, au suffrage universel direct. Aux premières heures de la journée, et jusqu’à 10 heures, le taux de participation à l’intérieur de la Tunisie n’a pas dépassé les 7%. A l’étranger, la participation été hier, samedi, à la fermeture des bureaux de vote de 12, 13 %.

L’affluence vers les bureaux de vote devrait suivre une cadence ascendante, ce dimanche dans le pays et en dehors des frontières, et serait plus importante que les précédents scrutins.

Le choix se fera aujourd’hui entre le candidat indépendant, Kaïs Saïed, et le président de Qalb Tounes, et propriétaire de Nesma, Nabil Karoui, ayant obtenu respectivement 18,4% et 15,6% au premier tour de la présidentielle, selon les résultats de l’instance électorale.

Les prérogatives du président, co-chef de l’exécutif
Quel que soit le président qui sortira des urnes à l’issue de ce scrutin, il aura à partager le pouvoir exécutif, avec le chef du gouvernement, qui aura été choisi par la coalition parlementaire qui se constituera autour d’Ennahdha pour atteindre la majorité requise de 109 députés.

Le mouvement islamiste est en première position à l’issue des législatives de dimanche dernier, avec 52 sièges.

Le régime politique dit mixte inscrit dans la constitution de 2014 accorde au président de la république, des prérogatives plus limitées que celles attribuées au chef du gouvernement, qui restent néanmoins importantes. Le chef de l’Etat a des prérogatives en matière de politique étrangère et de défense nationale. C’est lui qui nomme le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Défense nationale, et procède à des nominations aux hautes fonctions de l’Etat, en concertation avec le locataire de la Kasbah.

Le président de la république est le garant de la constitution, dispose de l’initiative législative et a la latitude de présider le conseil des ministres. Il préside le conseil national de sécurité, le conseil supérieur des armés, nomme quatre membres de la Cour constitutionnelle, et a le pouvoir de dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple.

Il est le symbole de l’unité nationale.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin