L’UGTT évoque des interventions des Etats-Unis et de la France pour inciter la Tunisie à la normalisation avec Israël

22-12-2020

L’UGTT réitère ce mardi 22 décembre « son rejet de toute relation avec l’entité sioniste, sous quelque prétexte que ce soit, politique, économique, culturel, académique ou autres ».

La centrale syndicale considère « les justifications avancées par certains, et liées à des séductions en termes d’investissement, d’incitation au tourisme, et d’appui financier, comme des chimères prônées par les tenants de la normalisation pour garantir leurs intérêts avec l’entité sioniste et les pays parrains, les Tunisiens n’en récolteront que plus de paupérisation, d’exploitation et de pillages des richesses de leur pays », souligne-t-elle.

Le communiqué de l’UGTT fait suite à « des informations sur des arrangements ébruités dans les coulisses, et des rencontres non annoncées qui se seraient tenues récemment sous coparrainage français et américain en vue de pousser l’Etat tunisien à normaliser avec l’entité sioniste, à l’instar d’autres pays arabes, face à des incitations et des aides sous forme de pots-de-vin pour attenter aux positions nationales de la Tunisie et la pousser à changer ses politiques internationales et arabes ».

L’UGTT met en garde le pouvoir contre n’importe quel pas pour la normalisation, et affirme que « les syndicalistes, les forces nationales et le peuple tunisien vont contrer toute tentative pour pousser la Tunisie vers le bourbier de la normalisation ».

L’organisation réitère son appel au parlement pour ratifier l’initiative propre à la loi de criminalisation de la normalisation.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c