Luigi Di Maio appuie la participation de la Tunisie à la conférence de Berlin (Luigi Di Maio)

13-01-2020

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale italien, Luigi Di Maio, a appelé ce lundi 13 janvier à la nécessité d’impliquer la Tunisie dans la conférence de Berlin sur la Libye, et dans toutes les concertations visant à régler cette crise.

Reçu ce matin par le président de la république, Kaïs Saied, le chef de la diplomatie italienne a mis l’accent sur « la place de la Tunisie à l’échelle internationale, et son rôle central en matière de résolution de la crise libyenne », saluant « l’initiative du chef de l’Etat de réunir les représentants des tribus libyennes et de la société civile tunisienne à Tunis ».

« La stabilité en Libye ne pourrait être consolidée sans la participation des pays voisins dont la Tunisie », a-t-il affirmé.

Au sujet bilatéral, Luigi Di Maio a dit l’intention de l’Italie « à appuyer les initiatives qui sont de nature à renforcer les relations entre les deux pays, affirmant l’importance de la jeunesse dans les projets futurs entre Rome et Tunis ».

Il a notamment évoqué des projets de coopération visant la promotion des investissements et la création de postes d’emploi, notamment dans les domaines de la technologie.

Le président de la République s’est dit, quant à lui, disposé à répondre, dans les délais les plus proches, à l’invitation que lui a adressée le président italien, Sergio Mattarella, en vue de se rendre à Rome.

A propos de la question libyenne, Saïed a réitéré la position de Tunis, appelant « à parvenir à une solution rapide à la crise à travers un dialogue inter-libyen global dans le cadre du respect de la légalité internationale », saluant le cessez-le-feu décrété hier dimanche.

Il a affirmé « l’engagement de la Tunisie à jouer un rôle pour rapprocher les points de vue entre les protagonistes libyens, au service de la stabilité en Libye ».

« La poursuite de la situation actuelle ne sert pas la stabilité dans la région, ni les intérêts des pays amis, ce qui requiert la poursuite de la concertation et la consultation pour parvenir à une solution définitive à la crise ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin