Mansri exclut tout report des élections, l’ISIE ne transige pas avec « les délais constitutionnels »

22-06-2019

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a réitéré son engagement pour la tenue des élections présidentielles et législatives, dans les délais impartis, signalant que l’amendement du code électoral n’affectera en rien le calendrier électoral annoncé.

Dans une déclaration à la radio nationale, Mohamed Tlili Mansri a exclu tout report des échéances électorales, évoquant des « délais constitutionnels et légaux » qui seront strictement respectés.

Il a ajouté que « l’instance électorale allait préparer différents scénarios, si le texte portant amendement de la loi sur les élections et les référendums récemment voté par l’Assemblée est promulgué, l’ISIE aura le temps de modifier ses décisions réglementaires, avant le 22 juillet, date du dépôt des candidatures. »

Le calendrier électoral tel qu’annoncé par l’ISIE prévoit la tenue des législatives le dimanche 06 octobre 2019, et la présidentielle le dimanche 17 novembre.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun