Mekki annonce le démarrage des tests rapides lundi ou mardi dans le Grand-Tunis et Kébili

20-04-2020

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a annoncé que les tests rapides vont démarrer entre aujourd’hui et demain pour le dépistage des malades du Coronavirus.

Intervenu ce lundi 20 avril sur Shems, le ministre de la Santé a souligné que ces tests vont commencer dans un premier temps dans le Grand-Tunis et Kébili, les régions à forte prévalence de la maladie, puis seront étendus à tous les gouvernorats du pays, toujours d’une manière ciblée.

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, avait annoncé dimanche que quelque 200 000 tests allaient être acheminés cette semaine en Tunisie.

Mekki a par ailleurs souligné que les résultats des analyses des malades du Coronavirus, restent positifs après 14 jours d’isolement.

Il a fait état d’une réflexion de soumettre les personnes infectées à des analyses 21 jours après leur guérison, au lieu de 14 jours.

Au sujet de Kébili qui connait une importante propagation du virus, avec 83 cas, selon le dernier bilan officiel, le ministre a souligné que la situation épidémiologique dans cette région « ne nous fait pas peur et sommes capables de la maîtriser ».

Mekki a appelé la population de Kébili à s’en tenir aux règles d’hygiène, et au confinement général.

« La situation ne sera pas hors contrôle », a-t-il ajouté, signalant que « l’équipe sanitaire de la région est au fait du foyer, et œuvre à circonscrire les cas ».

Le ministre a, également, affirmé que la Tunisie a évité jusque-là le danger de propagation du Coronavirus.

« La route est toujours tortueuse devant nous » ; il est nécessaire que les politiques à même de nous éviter le danger se poursuivent, a-t-il recommandé en substance.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme