Mondher Belhaj Ali rejette le retour au consensus entre Ennahdha et Nidaa

09-03-2019

Le dirigeant de Nidaa Tounes, Mondher Belhaj Ali, a exprimé son rejet de la rencontre intervenue dernièrement entre Hafedh Caïd Essebsi et Rached Ghannouchi, la considérant comme « une tentative désespérée pour se placer sous la protection d’Ennahdha ».

Lors de la réunion du bureau exécutif de Nidaa hier vendredi 08 Mars, Belhaj Ali a indiqué que « cette entrevue est une manière de ressusciter le consensus finissant », signalant que « les bases du parti refusent à l’unanimité le retour à ce consensus ».

« Nous ne sommes pas concernés par les deals à Nidaa », a-t-il affirmé selon une vidéo mise en ligne, contestant « une telle main tendue à Ennahdha, à l’heure où il est objet de soupçons et d’accusations au sujet de l’organisation secrète et de l’enrôlement des jeunes pour la Syrie ».

Rached Ghannouchi avait auparavant écrit sur sa page Facebook, avoir eu une rencontre le lundi 04 Mars avec le président du comité politique de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, autour de la situation générale dans le pays.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun