Mourou annonce son retour au barreau, « sans se détacher de la vie publique »

13-11-2019

Le président par intérim du parlement sortant, Abdelfattah Mourou, a considéré ce mercredi 13 novembre, que « la passation du dépôt à celui qui lui succédera à la présidence de l’Assemblée, est une forme de civisme, et un sentiment de cohésion nationale, qui se manifeste à travers une passation en douceur du pouvoir, malgré les différends de la vie politique ».

L’ex-candidat de la présidentielle, celui qui a présidé la plénière d’investiture du président Kaïs Saied, et ouvrira ce mercredi la plénière inaugurale du nouveau parlement, a évoqué ce matin sur Mosaïque, « une étape charnière » dans sa vie. « Je retournerai à mon cabinet d’avocat, et ne me séparerai pas, en même temps, de la vie publique. Je ne pense pas avoir un rôle de leadership dans l’une des institutions de l’Etat, idem au mouvement Ennahdha, je n’aurai pas un rôle influent en son sein, je changerai mes orientations vers l’action associative et sociale », a-t-il préconisé.

Au sujet du refus par le parti destourien libre de la prestation de serment collective, il a indiqué que la question est régie par le règlement intérieur, « le PDL s’est appuyé sur le texte de la constitution, il semble que ses députés n’ont pas regardé le règlement intérieur, qui mentionne la manière dont se fait la prestation de serment, qui devra être collective ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui