« Na7miwhom »: Les jeunes médecins s’engagent pour protéger le personnel soignant dans les hôpitaux

13-04-2020

« Na7miwhom », est une initiative menée par de jeunes médecins tunisiens, avec la collaboration du Conseil National de l’Ordre des Médecins.

Ces docteurs ont décidé de s’engager bénévolement en fournissant du matériel médical de protection pour les médecins qui luttent chaque jour contre le Coronavirus dans les hôpitaux du pays. Il s’agit principalement de surblouses, de surchaussures, de coiffes, de gel hydroalcoolique et surtout des masques de protection.

« Nous avons été alertés par les médecins qui sont sur le terrain et qui manquent cruellement de matériel », nous explique  Dr Slim Ben Salah, Président de Conseil de l’Ordre des Médecins.

« Na7miwhom » sert de plateforme logistique à la distribution des dons. Ainsi , l’équipe est chargée de récolter et de distribuer, en fonction de l’urgence, ce matériel. Le Conseil de l’Ordre des Médecins a ouvert un compte spécifique au Covid afin de récolter les dons. « Les dons proviennent essentiellement de médecins et de sociétés tunisiennes et étrangères », indique Dr Ben Salah.

Des ONG internationales, telles que I-Watch, ont rejoint les bénévoles de « Na7miwhom », afin de centraliser les dons et de permettre une distribution plus rapide du matériel.

Nous avons également pu rencontrer des personnes de la société civile qui ont décidé de soutenir le personnel médical. Sonia est l’une d’entre elles. Elle est employée de banque et n’a pas hésité une seconde à rejoindre les jeunes médecins dans leur projet. « J’ai d’abord fait un don financier pour soutenir nos médecins, mais pour moi ça n’était pas assez suffisant, alors j’ai rejoint Na7miwhom. Je m’occupe de la saisie des données sur ordinateur et j’aide à la préparation des cartons qui seront distribués », nous dit-elle.

Meriem est jeune médecin. Elle nous explique que cette initiative a permis de couvrir une dizaine d’hôpitaux à travers tout le pays. « Ces derniers jours nous allons essayer de prioriser la région du Sahel et de Zaghouan car ils ont un manque criant de matériel. De plus, ils ont de nombreux cas de personnes contaminées ».

Retrouvez dans la video ci-dessus, le reportage qui est consacré à « Na7miwhom ».

Wissal Ayadi

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme