Nabil Karoui n’a fait qu’introduire des fonds en Tunisie (Elloumi)

25-12-2020

Iyadh Elloumi a déclaré ce vendredi 25 décembre 2020, lors d’une conférence de presse, que « l’affaire de Nabil Karoui, est une affaire politique par excellence, et la justice a été instrumentalisée ».

Le député de l’Assemblée pour Qalb Tounes a indiqué que son parti était choqué de certains adversaires politiques, dont des membres du courant démocrate (Hichem Ajbouni et Mohamed Ammar), qui « propagent des informations fallacieuses et mensongères sur cette affaire », rejetant les informations selon lesquelles Nabil Karoui n’a présenté aucun document prouvant l’origine de 143 millions de dinars.

« Je défie quiconque présente une seule preuve sur de telles supercheries », a-t-il dit, signalant que Nabil Karoui n’a fait qu’introduire des fonds en Tunisie.

Il a ajouté que « le rapport du pôle judiciaire économique et financier comprend 870 pages, et a été élaboré par trois experts, dont l’un a des liens avec le parti Attayar, qui aurait dû se retirer, au nom du principe de neutralité ».

Il a considéré « la période accordée par le pôle judiciaire pour répondre au rapport comme étant très courte, signalant que Nabil Karoui n’a pas été condamné, mais a été placé en détention préventive, jusqu’à présenter une réponse au rapport ».

Le président du bloc de Qalb Tounes, Oussama Khelifi, a déclaré que « certains avaient une information que Nabil Karoui allait être arrêté avant la parution de la décision du juge ». Il a dit que son parti a « des interrogations sur la manière dont ces informations ont été fuitées, et la manière de berner l’opinion publique », estimant que « Nabil Karoui a payé la rançon du harcèlement et de la diffamation ».

« Le bloc parlementaire de Qalb Tounes est plus que jamais fort pour défendre son leader politique, ainsi que la stabilité politique et les institutions de l’Etat », a-t-il ajouté.

« Le parti va continuer à soutenir le gouvernement de Mechichi au nom de la responsabilité, et à éviter tous les projets qui veulent nous mener au dérapage idéologique, a-t-il souligné en substance. »

Le président de Qalb Tounes, Nabil Karoui, avait été incarcéré hier, dans la foulée d’une audition au pôle judiciaire économique et financier, pour « soupçons de blanchiment d’argent ». N.Karoui alors candidat à la présidentielle avait déjà été emprisonné dans la même affaire, avant d’être remis en liberté, le temps que le rapport d’expertise ordonné par le juge soit rendu.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c