Nesma écope d’une amende de 80 mille dinars pour publicité politique

02-10-2019

La haute autorité indépendante de la Communication audiovisuelle (HAICA) inflige une amende de 80 milles dinars à la chaîne privée non autorisée, Nesma, « pour publicité politique au profit du candidat à la présidentielle Nabil Karoui, et contre-propagande pour son adversaire, Kaïs Saïd ».

L’instance régulation accuse la chaine de « supercherie et de déformation », lors de l’émission du 24 septembre 2019 de Ness Nesma, « qui montre l’image du candidat du 2ème tour, Kaïs Saïed, accompagné du logo du mouvement Ennahdha, avec l’affirmation du présentateur de l’émission que celui-ci est le candidat officiel d’Ennahdha, alors qu’il est un candidat indépendant ».

La HAICA précise que le soutien d’un parti pour un candidat indépendant ne veut pas dire que celui-ci lui appartient. « Cela rentre dans le cadre de la contre-publicité pour le candidat en question, en lui imputant de fausses allégations, et en faisant croire aux électeurs qu’il est le candidat d’Ennahdha pour influencer leur volonté et les orienter », souligne-t-elle.

« Parallèlement, l’image de son compétiteur a été montrée dans un contexte positif, ce qui est contraire aux dispositions de la loi ».

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Fakhfakh annonce un gouvernement restrei
Économie Économie Économie Le haut conseil tuniso-libyen des hommes d’a
Économie Économie Économie Économie Tunisie/ Agriculture Biologique : Un syndicat qui