Qalb Tounes met en garde contre toute « tentative de putsch » pour monopoliser le pouvoir

29-01-2020

Qalb Tounes met en garde contre « la gravité » de la teneur du « document contractuel pour la coalition gouvernementale », rendu public hier, mardi, dans le cadre des concertations de la formation du futur gouvernement, ayant évoqué notamment « la demande d’adoption d’une loi exceptionnelle, permettant au chef du gouvernement désigné de gouverner par décrets-lois, sans l’approbation préalable du parlement ».

Dans un communiqué, rendu public hier soir, le parti avertit contre toute « tentative de putsch contre la constitution, et le parlement, dans l’intention de monopoliser le pouvoir, et de le faire dévier. »

Au cœur de la Tunisie réitère en préambule son appel, au président de la république « de se prononcer sur la contradiction envers sa position du futur gouvernement dont il dit qu’il ne sera pas celui du président, mais celui auquel l’Assemblée va accorder la confiance, et les déclarations de Fakhfakh qui souligne tirer sa légitimité des résultats de la présidentielle, d’autant qu’il se rend quotidiennement au palais de Carthage pour soumettre des rapports sur l’état d’avancement des concertations ».

Le parti exprime sa préoccupation envers « la qualité et la représentativité de certains intrus dans le processus de formation du gouvernement, de l’entourage d’Elyes Fakhfakh, et leur influence pour imposer des agendas cachés et suspects ne servant pas l’intérêt national ».

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un