René Trabelsi condamne les propos de Meyer Habib et l’appelle à s’excuser

10-02-2020

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, René Trabelsi, s’est dit ce lundi 10 février, « surpris » et « étonné », de l’appel du député franco-israélien, Meyer Habib, de boycotter la Tunisie. « De quel droit il demande le boycott alors que lui-même est en train de combattre le boycott », s’est-il interrogé.

Dans un entretien avec Mosaïque, Trabelsi a affirmé par ailleurs son étonnement que Habib « appelle à boycotter le tourisme en Tunisie, alors qu’il sait que le ministre du tourisme est d’origine juive ».

René Trabelsi a dit condamner avec la plus grande fermeté ces propos. « C’est la première fois dans l’histoire de la Tunisie qu’une personnalité demande le boycott, la Tunisie ne l’accepte pas », souligne-t-il, appelant le député franco-israélien à s’excuser.

Meyer Habib, un pro-sioniste attitré, s’en est pris dans un post Facebook, ainsi que dans un Tweet, à la Tunisie qui « érige la haine d’Israël en politique d’Etat ».

« Alors que l’Egypte et la Jordanie ont conclu des accords de paix, que l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn et le Maroc ont engagé une normalisation des relations avec Israël, la Tunisie s’enfonce dans la haine obsessionnelle sur les traces de l’Iran », a-t-il écrit sur sa page Facebook, appelant « à boycotter les boycotteurs ».

Ce post facebook a été depuis supprimé.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un