Senda Bahri Hichri écartée de la commission d’enquête sur le décès des bébés

12-03-2019

La ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a décidé d’écarter la directrice du laboratoire national du contrôle des médicaments, Senda Bahri Hichri, de la commission d’enquête sur le décès des nourrissons à la Rabta.

Cette déposition intervient du fait d’un conflit d’intérêt, étant donné que la mère de S.B. Hichri, est propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la distribution du dispositif paramédical, et est en relation avec le ministère de la Santé.

L’organisation I Watch avait, auparavant, appelé à changer la composition de la commission d’enquête, et à en écarter S.B. Hichri pour ses liens familiaux avec des responsables de l’industrie pharmaceutique.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun