Somalie: 30 morts dans un attaque à la voiture piégée à Kismayo

13-07-2019

AFP-Au moins douze morts. C’est le bilan d’une attaque menée vendredi contre un hôtel de la ville de Kismayo en Somalie. Cette attaque a été revendiquée par le groupe islamiste Shebab.

Après avoir lancé un véhicule piégé contre l’hôtel Medina, des hommes armés ont attaqué l’établissement. Selon une source sécuritaire, le bilan actuel fait état d’au moins 12 morts et 30 blessés. L’attaque a débuté vendredi en fin d’après-midi et ce n’est que ce samedi matin que le siège du bâtiment a pris fin, après un long combat avec les forces de sécurités somaliennes.

Les Shebab ont revendiqué dans un communiqué l’attaque contre ceux qu’ils ont qualifiés « d’officiels apostats de l’administration du Jubaland ». Ils ont affirmé que leurs hommes avaient réussi à prendre le contrôle de l’hôtel. Selon plusieurs sources locales, l’hôtel abritait surtout des hommes d’affaires et des hommes politiques qui étaient en ville pour la préparation de l’élection présidentielle dans la région semi-autonome du Jubaland, prévue fin août.

Chassés de Mogadiscio en 2011, les Shebab ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicides, y compris dans la capitale, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Affiliés à Al-Qaïda, ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20 000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun