Trois voitures de contrebande arrêtées par l’armée à Remada et Ben Guerdane

22-06-2019

Les unités militaires en faction à Remada (Tataouine) ont arrêté ce samedi 22 Juin deux voitures de contrebande, après avoir été interceptées et poursuivies. Des coups de sommation tirés en direction de leurs pneus, les ont obligées de s’arrêter dans la zone tampon.

L’un des conducteurs, de nationalité maghrébine, a été arrêté, alors que le deuxième a pris la fuite, rapporte ce samedi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué paru sur son site.

Une importante quantité de médicaments, pièces de rechange et cosmétiques a été saisie, selon la même source.

Les unités militaires déployées dans le secteur de Ben Guerdane (Médenine) avaient arrêté hier, vendredi 21 Juin, un véhicule de contrebande intercepté par le dispositif de contrôle électronique, dans la zone frontalière tampon en provenance du territoire libyen, ajoute le MDN.

Un chargeur de 20 cartouches pour arme Kalachnikov, et 814 téléphones portables d’une valeur de 520 mille dinars, ont été retrouvés à son bord, ses passagers ont pris la poudre d’escampette.

Les objets saisis ont été livrés aux services douaniers de la région.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun