Troubles à Barraket Sahel, après le décès d’un jeune au poste de la Garde nationale

16-02-2019

La région de Barraket Sahel de Hammamet (gouvernorat de Nabeul) a connu des troubles hier (vendredi 15 février) dans la nuit, suite au décès d’un jeune dans le poste de la garde nationale dans des conditions encore non-élucidées.

Des tensions ont gagné hier soir les environs du poste sécuritaire, cible de jets de pierres, suite à la mort suspecte de ce jeune qui y était détenu.

L’assaut contre le poste de la GN a nécessité la demande de renforts pour quadriller la région. Du gaz lacrymogène a été utilisé "pour disperser les protestataires et protéger l’institution sécuritaire", rapporte la TAP citant ses sources.

Plusieurs versions sont relatées autour de la mort du jeune interpellé, entre ceux qui accusent les sécuritaires d’usage de violence, et ceux qui évoquent une mort accidentelle.

Selon des informations concordantes, le défunt aurait été conduit au poste de police du fait d’une violente dispute l’ayant opposé à un jeune de la région.

Gnet