Trump s’entretient avec Haftar et reconnait son rôle en matière de lutte contre le terrorisme

19-04-2019

La Maison blanche a annoncé ce vendredi 19 avril que le président américain, Donald Trump, avait discuté avec le Maréchal Khelifa Haftar, lundi dernier.

Le porte-parole de la Maison blanche a affirmé que les deux parties avaient évoqué les efforts de lutte contre le terrorisme, et le besoin « d’instaurer la paix et la stabilité en Libye ».

La Maison blanche indique dans son communiqué, relayé par des sources médiatiques concordantes, que « Trump reconnait l’important rôle de Haftar en matière de lutte contre le terrorisme, et de sécurisation des ressources pétrolières de la Libye ».

Les deux parties ont discuté une vision commune pour la transition  vers un régime politique stable et démocratique en Libye, ajoute le communiqué

La Maison blanche n’a pas précisé pourquoi avait-elle attendu plusieurs jours pour dévoiler la teneur de la conversation téléphonique.

La Libye vit cette dernière période une grave escalade militaire, du fait de l’offensive lancée par Haftar contre Tripoli.

Le Conseil de Sécurité n’a pas réussi hier à voter une résolution décrétant un cessez-le-feu, du fait de l’objection des Etats-Unis et de la Russie.

Des concertations sont en cours au Conseil de sécurité pour la tenue d’une réunion sur la Libye, afin d’arrêter la guerre, à l’appel de l’Allemagne, qui assure ce mois la présidence de l’organe décisionnaire onusien.

Lors d’une réunion ce vendredi à Tripoli avec le président du conseil présidentiel libyen, Faez Sarraj, à Tripoli, l’émissaire onusien, Ghassen Salame, a réitéré « la condamnation des Nations-Unies de toutes les attaques contre les civils, qui constituent une grave violation du droit humanitaire et du droit international ».

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun