Tunisie : Elyes Fakhfakh réunit les chefs de sa coalition pour les appeler à l’unité et à la solidarité

03-07-2020

A l’heure où son gouvernement est enlisé dans les divergences et la désunion, et où il est lui-même fragilisé par cette affaire de conflit d’intérêts, au point que certains ne donnent pas cher de son maintien à la tête de la Kasbah, Elyes Fakhfakh qui avait exclu lors de ces dernières 24 heures toute intention de démissionner, ainsi que son gouvernement, a réuni ce vendredi 03 Juillet, les composantes de sa coalition, histoire d’envoyer un message d’unité et d’afficher une capacité à surmonter les différends pour une plus grande solidarité gouvernementale.

Ont participé à cette rencontre, tenue à la Kasbah, son prédécesseur et président de Tahya Tounes, Youssef Chahed, le président du bloc parlementaire d’Ennahdha à l’Assemblée, Noureddine Bhiri, le Secrétaire Général du Courant démocrate, Mohamed Abbou, le Secrétaire Général du mouvement Echaâb, Zouhaïr Maghazoui, et le président du bloc de la réforme nationale à l’ARP, Hassouna Nasfi.

La réunion a porté sur la situation générale dans le pays, les défis posés pendant cette étape de l’après-Coronavirus, et les moyens d’en traiter les répercussions économiques et sociales, annonce ce soir un communiqué de la présidence du gouvernement.

« L’étape actuelle requiert la consolidation de la coopération et de la solidarité entre les composantes de la coalition au pouvoir, afin de répondre à ses exigences, notamment en termes social et de développement », a affirmé Fakhfakh.

Il a appelé « à unifier les efforts et à coordonner les positions entre les parties de la ceinture politique en vue de réponde aux attentes des citoyens et d’amorcer les grandes réformes et le sauvetage économique ».

Les participants à la réunion ont affirmé « la nécessité de renforcer la confiance entre les composantes de la coalition au pouvoir, les blocs parlementaires, et les différentes institutions de souveraineté ». Ils ont appelé « à instaurer des traditions de l’action commune en vue d’appuyer la capacité du gouvernement et son efficacité en matière de prise de décision, de manière à surmonter les contraintes de la situation financière, sociale et économique dans le pays ».

Cette réunion est la deuxième de ce type, après celle intervenue à la mi-mai, pendant le Ramadan dernier.

Gnetnews