Tunisie : Le syndicat de l’enseignement secondaire appelle à l’arrêt des cours vendredi

07-10-2020

La fédération générale de l’enseignement secondaire appelle l’ensemble des enseignants à arrêter les cours, le vendredi 09 octobre 2020, en signe de protestation contre l’attitude du ministère de l’Education « qui n’a pas honoré ses engagements liés à assurer un déroulement normal des cours, préservant le droit à l’enseignement, à la santé et à la sécurité ».

Le syndicat appelle dans un communiqué, rendu public hier soir, mardi 06 octobre, à la nécessité que l’arrêt des cours ne soit pas suivi de réunions et de rassemblements dans les salles des professeurs, en application des mesures de prévention, suggérant « un retrait symbolique » à 11 heures du matin.

La FGES presse ses structures de base « à prendre toutes les mesures nécessaires à protéger les enseignants et les élèves, lors de l’apparition de cas de contamination confirmés, conformément au protocole sanitaire, tout en faisant des pressions en vue d’effectuer des analyses aux personnes infectées et suspectées, et en veillant sur la désinfection de l’établissement ».

Elle incite, par ailleurs, les structures syndicales et les enseignants « à s’en tenir à l’application stricte du protocole sanitaire, comme condition sine qua non à la préservation de la santé du corps enseignant et des élèves », pointant « la persistance de l’indifférence de la part du ministère de l’Education et du gouvernement ».

Le syndicat déplore en préambule « la hausse continue des cas Covid+ parmi les enseignants et les élèves, face à l’absence quasi-totale des mesures concrètes de prévention, que le ministère s’est engagé à assurer ».

La fédération critique que « les établissements scolaires n’aient pas été désinfectés pendant la période du 14 septembre à ce jour, excepté des efforts individuels ou collectifs de la famille éducative ». Elle pointe de nombreuses insuffisances, dont « le manque quasi-total des moyens de désinfection, des appareils de prise de température, et la non-distribution des masques ».

Le syndicat dénonce, de surcroît, que des établissements où l’épidémie constitue un réel danger n’aient pas été fermés.

Gnetnews

Lire aussi

National National National National Tunisie : Faouzi Mehdi dévoile les phases de la c