Tunisie : Quid de la situation épidémique, à 24 heures de l’entrée en vigueur de l’obligation du passeport vaccinal

21-12-2021

La Tunisie rejoindrait dans quelques heures le concert des nations, où l’obligation du Passeport vaccinal est décrétée, une manière d’inciter la population à se faire administrer l’injection anti-Covid, dans l’espoir de venir à bout de cet ennemi invisible et manifestement irréductible, avec ses mutations successives et imprévisibles.

Dans 24 heures, le mercredi 22 décembre 2021, la libre circulation des personnes sur le territoire national, sera assujettie à la présentation de ce fameux laissez-passer. Il n’y pas lieu d’accéder aux espaces publics, à l’administration, aux entreprises publiques et privées…sans avoir son Pass vaccinal à la main, soit sur papier, soit sur smartphone. Au grand dam des non-vaccinés qui seront astreints à se calfeutrer chez eux, sous peine d’écoper de pénalités, dans l’attente de régulariser leur statut vaccinal.

Cette disposition permettrait, à coup sûr, d’inciter les plus récalcitrants à se faire vacciner et à améliorer ainsi l’immunité collective. A ce stade, quelque 5 495 388 Tunisiens ont un schéma de vaccination complet, soit environ 60 % de la population éligible au vaccin. Le but des autorités sanitaires et politiques est d’atteindre les 80 %, de freiner ainsi la dissémination du virus, et prévenir toute éventuelle nouvelle vague, a fortiori face à l’explosion des cas chez nos voisins européens, qui va crescendo avec  la poussée d’Omicron, un variant à forte contagiosité.

72 nouveaux cas et 02 décès

Ce faisant, la situation épidémique continue à afficher des résultats satisfaisants. Le ministère de la Santé a recensé à la date du 19 décembre, 72 nouveaux cas testés positifs au virus, après la parution des résultats de 2629 analyses en laboratoire, soit un taux de positivité de 2,74 %.

Le bilan s’élève, désormais, à 721 103 contaminations, sur un ensemble de 3 270 912 analyses en laboratoire.

Quelque 228 personnes ont été rétablies à la même date, portant le total à 694 280 guérisons.

Le ministère fait état, à ce stade, de 25 475 décès, dont 02 morts signalés les dernières 24 heures.

Les établissements de soins publics et privés accueillent 212 malades, 73 sont placés en réanimation et 13 sous respiration artificielle.

Gnetnews