Un gouvernement de compétences est « une arnaque » contre la volonté populaire

24-12-2019

L’Union populaire républicaine (UPR) considère la proposition de formation d’un gouvernement de compétences nationales, comme « une arnaque contre la volonté populaire », dans la mesure où le pouvoir serait transmis à des personnalités n’ayant pas fait l’objet du vote populaire.

« Opter pour cette démarche reviendrait à vider la démocratie de sa substance et son sens », souligne le parti dans un communiqué.

Le parti qui dit avoir exprimé, auparavant, ses dispositions à voter pour tout gouvernement qui sera soumis au parlement, « se retrouve aujourd’hui obligé, face à cette proposition, d’y faire face et de convaincre les composantes de l’Assemblée de lui emboîter le pas ».

A l’heure où il en est au dixième jour de la 2ème période constitutionnelle sans qu’il ne parvienne à former son cabinet, Habib Jemli avait annoncé la veille la formation d’un gouvernement de compétences nationales, indépendant de tous les partis, après que trois partis (Courant démocrate, mouvement du peuple et Tahya Tounes) ont décidé de se retirer des concertations et de ne pas entrer au futur gouvernement.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Bassem Loukil présente la 3ème édition de la FI
National National National National Tunisie/ La révolution 9 ans après : Ben Jaâfar
National National National National Tunisie/ Révolution : Un 9ème anniversaire domin