Affaire Ahmad Ahmad : Réaction de la FIFA

06-06-2019

La FIFA a réagi après l'interpellation du président de la CAF, Ahmad Ahmad. Dans un communiqué publié jeudi, l'instance a fait savoir qu'elle a pris note. Elle a également demandé aux autorités françaises de lui transmettre toute information qui pourrait intéresser sa commission d'éthique.

"Chacun a droit à la présomption d’innocence, mais comme le président de la FIFA l’a répété hier, la FIFA est fermement résolue à éliminer toutes les formes de fautes à tous les niveaux du football. Quiconque est reconnu coupable d'actes illicites ou illégaux n'a pas sa place dans le football".

"La FIFA est maintenant à l'abri des scandales qui ont terni sa réputation et cette même détermination devrait prévaloir dans les instances dirigeantes telles que les confédérations. La FIFA sera à l'avant-garde pour veiller à ce que cela soit appliqué par toutes les personnes impliquées dans le football".