Aïch Tounsi appelle à l’abandon de la proposition d’amendement de la loi électorale

14-06-2019

Le mouvement Aïch Tounsi considère « la tentative de certains blocs parlementaires et députés de faire passer des amendements de la loi électorale comme une atteinte à la démocratie, et une manière de cibler des acteurs bien déterminés, ceux qui constituent une menace pour les partis classiques ».

La proposition du gouvernement qui vise à empêcher les propriétaires d’établissements médiatiques et les présidents d’associations de se porter candidats aux élections « n’est pas uniquement dirigée contre Aïch Tounsi après qu’il ait apparu dans les intentions de vote, mais vise les Tunisiens en général, en restreignant leur liberté de choisir qui les représente lors de la prochaine échéance électorale », considère le mouvement dans un communiqué.

Aïch Tounsi appelle les différentes parties « à renoncer à la proposition gouvernementale, notamment après la vague de rejet général de la part de l’ensemble des composantes de la société ».

Le mouvement qui souhaite l’abandon de ce texte afin de ne pas attenter à la liberté et au droit des Tunisiens de choisir leurs représentants, promet aux 500 mille Tunisiens qui ont adopté « le document des Tunisiens », « de poursuivre le travail afin de faire réussir cette aventure collective ».

Gnet

 

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun