ARP: Adoption du projet de loi de finances complémentaire 2019 dans une ambiance délétère

04-12-2019

Le projet de loi de finances complémentaire 2019 a été adopté ce mardi soir à l’Assemblée des représentants du peuple. Les débats se sont déroulés dans une ambiance virulente pour finalement une adoption à 109 voix pour, 19 voix contre et 5 abstention.

Des députés ont mis l’accent sur la pression fiscale en Tunisie, considérant qu’elle est importante comparée à d’autres pays africains. En réponse, le Ministre des finances Ridha Chalghoum a affirmé que dans ces pays, le sysytème fiscal ne prend pas en compte les mécanismes de protection sociale et de santé.

A cet égard, il a expliqué que la pressions fiscale est élevée, ( elle dépasse les 31%) car justement elle englobe les prestations sociales. Mais qu’en réalité celle-ci ne ne va pas au delà des 25%.

Chalghoum a appelé à relativiser les chiffres et à les mettre dans leur contexte, expliquant que la pression fiscale en Tunisie est élevée (dépasse les 31%), parce qu’elle couvre les systèmes de protection sociale et de santé, mais qu’elle ne dépasse pas les 25% en réalité.

Le ministre a souligné que des pays africains ont exprimé lors d’une réunion de l’OCDE, leur souhait d’atteindre des niveaux de pression fiscale comparables à ceux de la Tunisie, du Maroc, de l’Afrique du Sud et des Seychelles.

Il a également justifié l’augmentation de la pression fiscale en Tunisie par le manque de développement du pays.

Il a rappelé que lors de la préparation du budget 2019, les hypothèses tablent sur une croissance du PIB de 3,1% et sur un prix de baril de 75 dollars.

L’ambiance quant à elle était explosive. La séance a du subir deux interruptions à cause chaos qui régnait. Une députée d’Ennahdha, Jamila Ksiksi est allée jusqu’à insulter les députés du bloc PDL dirigé par Abir Moussi, les traitant de « clochards ». La vice-présidente de l’ARP, Samira Chaouachi,  dépassée par les événements, à ordonné l’arrêt des discussions et le passage immédiat au vote avant même la fin des débats. 

Gnetnews

 

 

 

Lire aussi

Économie Économie Économie La Tunisie doit avoir le rôle d’un Etat str
Économie Économie Économie Lancement officiel de l’application « Flous
Économie Économie Économie Économie L’APII lance une enquête auprès des PME et ind