ARP: Adoption du projet de loi de finances complémentaire 2019 dans une ambiance délétère

04-12-2019

Le projet de loi de finances complémentaire 2019 a été adopté ce mardi soir à l’Assemblée des représentants du peuple. Les débats se sont déroulés dans une ambiance virulente pour finalement une adoption à 109 voix pour, 19 voix contre et 5 abstention.

Des députés ont mis l’accent sur la pression fiscale en Tunisie, considérant qu’elle est importante comparée à d’autres pays africains. En réponse, le Ministre des finances Ridha Chalghoum a affirmé que dans ces pays, le sysytème fiscal ne prend pas en compte les mécanismes de protection sociale et de santé.

A cet égard, il a expliqué que la pressions fiscale est élevée, ( elle dépasse les 31%) car justement elle englobe les prestations sociales. Mais qu’en réalité celle-ci ne ne va pas au delà des 25%.

Chalghoum a appelé à relativiser les chiffres et à les mettre dans leur contexte, expliquant que la pression fiscale en Tunisie est élevée (dépasse les 31%), parce qu’elle couvre les systèmes de protection sociale et de santé, mais qu’elle ne dépasse pas les 25% en réalité.

Le ministre a souligné que des pays africains ont exprimé lors d’une réunion de l’OCDE, leur souhait d’atteindre des niveaux de pression fiscale comparables à ceux de la Tunisie, du Maroc, de l’Afrique du Sud et des Seychelles.

Il a également justifié l’augmentation de la pression fiscale en Tunisie par le manque de développement du pays.

Il a rappelé que lors de la préparation du budget 2019, les hypothèses tablent sur une croissance du PIB de 3,1% et sur un prix de baril de 75 dollars.

L’ambiance quant à elle était explosive. La séance a du subir deux interruptions à cause chaos qui régnait. Une députée d’Ennahdha, Jamila Ksiksi est allée jusqu’à insulter les députés du bloc PDL dirigé par Abir Moussi, les traitant de « clochards ». La vice-présidente de l’ARP, Samira Chaouachi,  dépassée par les événements, à ordonné l’arrêt des discussions et le passage immédiat au vote avant même la fin des débats. 

Gnetnews

 

 

 

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Économie Tunisie : Les crédits de consommation en hausse d
Économie Économie Économie Économie Tunisie : La compagnie Tunisair pourrait cesser d
Économie Économie Économie Économie Tunisie : L’économie enregistre une contraction