Décès du chanteur algérien Idir

03-05-2020

Il était l’interprète du célèbre « A vava inouva ». Le chanteur algérien Idir, l’un des principaux ambassadeurs de la chanson kabyle dans le monde, est mort samedi soir, à Paris, à l’âge de 70 ans, annonce sa famille.

« Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir, le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa », indique un message publié sur la page Facebook officielle du chanteur, installé en France. La famille n’a pas souhaité s’exprimer davantage.

Idir, qui a été hospitalisé vendredi à Paris, a succombé à une maladie pulmonaire et devrait être enterré en région parisienne.

De son vrai nom Hamid Cheriet, Idir est né le 25 octobre 1949 à Aït Lahcène, près de Tizi-Ouzou, capitale de la Grande-Kabylie. Alors qu’il se destine à être géologue, un passage en 1973 sur Radio Alger change le cours de sa vie : il remplace au pied levé la chanteuse Nouara. Sa chanson en langue berbère « A vava inouva », qui évoque les veillées dans les villages kabyles, fait le tour du monde, à son insu, pendant qu’il fait son service militaire.

Gnetnews

 

Lire aussi

Culture Culture Culture Culture Culture : Appel à candidature pour une résidence
Bons plans Bons plans Bons plans Bons plans Les artisans chocolatiers font florès à Tunis, a