Droits de l’homme et démocratie au centre d’un entretien Caïd Essebsi/ Bachelet à Carthage

13-06-2019

Le président Béji Caïd Essebsi a reçu ce jeudi 13 Juin à Carthage, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet.

La commissaire onusienne a déclaré que sa visite, première du genre dans la région, depuis son accession à son poste, traduisait le souci de l’ONU d’appuyer la jeune expérience démocratique tunisienne, en matière de mise en place des institutions, de respect des libertés et des droits de l’homme et d’instauration de l’égalité entre les deux sexes.

Elle a dit « avoir choisi de se rendre en Tunisie pour les pas considérables franchis en matière de transition démocratique et de respect des droits de l’homme ».

Elle a salué l’important rôle joué par la Tunisie en tant que membre du conseil international des droits de l’homme, et le rôle qui sera le sien au sein du conseil de sécurité pour favoriser la paix et le développement dans le monde.

BCE a dit l’attachement de la Tunisie à la voie démocratique, nonobstant les difficultés et les défis, mettant en avant le rôle pionnier de la femme en matière de réussite de l’expérience démocratique naissante.

Il a dit son souci personnel de consolider les droits et la place de la femme dans la société à travers une égalité complète entre citoyens et citoyennes en droits et en devoirs.

L’ex-présidente du Chili, en visite en Tunisie du 11 au 13 Juin, va participer à deux conférences internationales ; la première sur les droits de l’homme à l’époque numérique organisée par la fondation ACCESS NOW, et la seconde sur l’universalité des droits de l’homme organisée par l’ONU.

Gnet

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie 8ans après le 14 janvier, les cinq maux de la Tun