ES Tunis-Walid El Arem : « Ahmed défend le WAC »

04-06-2019

Walid El Arem a confirmé, aujourd'hui à Paris, que la commission d'urgence de la CAF, prendra sa décision demain vers 13h00. Il a déclaré que le président de la CAF, Ahmed Ahmed, défend le dossier widadi et qu'il était fautif en pénétrant sur la pelouse vendredi dernier. Il a ajouté que le règlement est plus fort que la CAF et que si elle annule le résultat du match, l'EST se dirigera vers le TAS. "L'Espérance a terminé la compétition sans défaite. Nous avons remporté ce trophée haut la main".

2 Auteurs du commentaire
plus récent plus ancien Le plus populaire
Anonyme

C’est ce mesquin de president du widad qui a tout chambarde avec son complice Ahmed de la CAF… pleurnichards….l’esperance a gagne haut la main bande de voleurs.. La Dawla va exposer vos manigances a tout le Monde… Allez y Loosers, vous avez abondonne le match …. LACHES!

Anonyme

C’est toujours avec les mêmes que ces choses-là arrivent. Ces pauvres victimes espérantistes qui, à chaque fois qu’ils jouent un match, rencontrent toujours l’animosité des tunisiens, des étrangers, des martiens…. Les pauvres espérantistes! Même la lumière éteinte du stade d’El Menzeh lorsqu’ils étaient menés par 3-0 contre Hammam-Lif, ce n’est pas de leur faute. Même contre Al Ahly, lorsque leurs supporters ont été arrêtés et mis sous les verrous, c’est parce qu’en réalité ils ont été agressés par les égyptiens. C’est pour cela que Ben Ali a intervenu pour les libérer. D’ailleurs même au match retour de Mazembé, après la… Lire la suite »