Fakhfakh entre dans le vif du sujet et évoque son programme avec les partis

28-01-2020

Les réunions des commissions mixtes des partis et blocs concernés par les concertations autour de la formation du futur gouvernement, ont démarré ce mardi 28 janvier, à Dar Dhiaffa à Carthage, sous la présidence du chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh.

La séance matinale rassemble des représentants d’Ennahdha, du Courant démocrate, de la coalition de la dignité, du mouvement Echaâb et de Tahya Tounes. La deuxième démarrera à partir de 15 heures, en présence des responsables de Machrou Tounes, de l’Union populaire républicaine (UPR), de Nidaa Tounes, d’al-Badil tunisien et d’Afek Tounes.

Intitulé « le gouvernement de la clarté et du rétablissement de la confiance », le document du contrat gouvernemental s’articule autour de cinq principaux axes portant sur « les principes de l’action gouvernementale, son approche, les mécanismes d’exécution, les priorités économiques et sociales de l’étape, ainsi que l’architecture de la composition gouvernementale ».

Cette note est un point de départ pour la concertation, la discussion et l’enrichissement « en vue de parvenir à un document de synthèse, renfermant les grandes réformes urgentes, visant à restaurer la confiance du citoyen, dans l’Etat et la classe politique ». Le but étant aussi « de passer à un Etat sûr garantissant la justice et l’équité ; un Etat socialement responsable, ainsi qu’à une économie efficiente à haute valeur ajoutée », souligne la page officielle d’Elyes Fakhfakh.

Gnetnews

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Une partie du monde produit, et une autre consomme
Politique Politique Politique Tunisie : Kaïs Saïed et l’idée d’un