Hausse de l’essence à la pompe : La CONECT appelle à la révision du système d’indexation

01-04-2019

Suite aux nouvelles et importantes augmentations des prix du carburant annoncées le 31 mars 2019, le Bureau Exécutif de la CONECT, le Groupement du Transport et de la Logistique ainsi que tous les Groupements sectoriels et les Bureaux régionaux de la Confédération et l’Union Nationale des Taxis expriment leur profonde préoccupation concernant les graves conséquences directes et indirectes sur le secteur du transport, les secteurs de production, du commerce, de l’exportation, des services et surtout sur la compétitivité de l’économie nationale et l’acte d’investissement pour les promoteurs tunisiens et étrangers, annonce un communiqué de la CONECT dont une copie est parvenue à Gnet.

La CONECT lance un appel au Gouvernement pour la révision immédiate du système d’indexation des variations des prix du carburant au niveau international sur les prix locaux surtout que l’instabilité et les fortes et rapides variations sur le marché international ont eu, avec ce système, de graves conséquences sur le climat des affaires dans le pays et le degré d’attractivité du site Tunisie pour les investisseurs tunisiens et étrangers.

Ces perturbations continues ont aussi affecté la gestion et les activités des entreprises et leurs relations avec leurs clients locaux et étrangers et les citoyens.

La CONECT attire l’attention du Gouvernement sur l’urgence de la situation et lance un appel pour l’ouverture immédiate d’un dialogue avec les organisations professionnelles concernées et les représentants des secteurs de la production, de la distribution et des services afin de convenir d’une nouvelle approche plus réaliste et mieux adaptée permettant d’éviter les graves perturbations que continue à subir l’économie nationale dues à l’adoption d’un système d’indexation qui a fait preuve de ses limites et de ses graves conséquences sur la compétitivité, la stabilité et l’attractivité du climat des affaires dans le pays.

Communiqué

 

Lire aussi

Économie Économie Économie Économie Intelligence Artificielle en Tunisie : Un importan
Économie Économie Économie Économie 15,1 %, taux de chômage au cours du 3ème trimest
Économie Économie Économie Économie Économie La structure du budget est bancale tant qu’elle